Job Opportunities

L’Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDex) recrute pour ces 02 postes

L’Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDex) recrute pour ces 02 postes au Mali.

Description de l’Emploi

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités au Mali, l’agence luxembourgeoise pour la Coopération au développement (LuxDev) recherche pour le compte du projet MLI/021 « Développement rural et Sécurité alimentaire », des candidatures pour un poste d’assistant technique la transformation agroalimentaire, basé à Ségou.

POSTE 1: Assistant technique transformation agroalimentaire

CONDITIONS PARTICULIÈRES DU POSTE

  1. Intitulé du poste:  Assistant technique transformation agroalimentaire ;
  2. Nombre de postes à pourvoir : 1 (un) ;
  3. Type de contrat : expert (prestataire) ;
  4. Durée du contrat:  jusqu’au 31/12/2024
  5. Lieu d’affectation: Ségou, auprès des partenaires ;

PROFIL RECHERCHE :

Formation et expérience professionnelle :

  • ingénieur en agroalimentaire et biotechnologie, diplôme universitaire de niveau Bac+ 5 sciences des aliments, microbiologie ou toute autre discipline apparentée à l’ingénierie de la transformation et de la conservation des produits agricoles.
  • minimum de cinq (05) années d’expériences professionnelles générales dans l’appui à des MPME pour la maîtrise et l’organisation du processus de production des produits d’origine agricole (agroalimentaire) ;
  • minimum de trois (03) années d’expérience en matière d’hygiène et de sécurité sanitaire des aliments au Mali et/ou dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest ;
  • une expérience dans la transformation de produit des filières d’opportunités est un atout ;
  • une expérience dans l’appui aux initiatives des femmes ou des jeunes pour la gestion d’unité de transformation agroalimentaire est un atout.

Tâches principales :

L’assistant technique transformation agroalimentaire (AT-TAAL) sera chargé d’orienter la stratégie et de mettre en œuvre les actions du programme en matière de transformation artisanale ou industrielle des produits agricoles des filières destinés à l’alimentation (y compris la qualité et l’hygiène des productions et des aliments issus de ces filières) dont les chaines de valeurs présentent des opportunités de revenus et d’emplois pour les jeunes hommes et les jeunes femmes : filières riz , fonio et sésame, filières viandes (embouche et aviculture), le maraîchage et quelques activités spécifiques de transformation.

L’assistant technique transformation agroalimentaire (AT-TAAL) aura les fonctions et responsabilités suivantes :

  • caractériser les techniques et les pratiques de transformation et de conservation des produits et sous-produits des filières en vue d’apprécier les processus, et d’améliorer leur rentabilité et leur performance pour fournir aux consommateurs des produits de qualité ;
  • accompagner les promoteurs d’unité de transformation artisanale ou industrielle des produits des filières dans le montage de leur projet, la mise en service et/ou le développement de leur unité de transformation ; en particulier les projets productifs soutenus par le Conseil régional portés par les femmes et les jeunes dans le cadre de leur insertion professionnelle (auto-emploi) ;
  • identifier les transformateurs nécessitant un appui, notamment en termes d’hygiène et qualité. Assurer le suivi et la diffusion des recommandations des audits « hygiène & qualité » des productions et des produits des filières ;
  • accompagner l’ensemble des bénéficiaires et acteurs du programme dans l’amélioration de la qualité selon une approche chaine de valeur (de la production à la consommation). Animer des groupes de travail pour la définition et la mise en place de manuels de bonnes pratiques d’hygiène, de plans de maîtrise sanitaire et dossier d’agrément sanitaire.
  • en rapport avec l’assistant technique formation professionnelle, contribuer à la définition des stratégies et des supports techniques de formation destinés aux jeunes et aux personnels des OPA, transformateurs artisanales, des agro-entreprises sur les processus de transformation agroalimentaire des produits des filières, les bonnes pratiques d’hygiènes sur toute la chaine de transformation et les spécifications des produits (normes).
  • assurer l’appui/conseil au Conseil régional pour promouvoir le développement d’unité de transformation agroalimentaire dans la région. Participer aux concertations régionales sur la question et veiller à la mise en cohérence des interventions du programme avec celles initiées par l’Etat et les autres partenaires au développement.
  • contribuer à la définition des stratégies de communication, de documentation et de capitalisation des bonnes pratiques et leçons apprises pour le renforcement de la stratégie genre / inclusion des jeunes et nutrition.
  • veiller à la prise en compte des thèmes transversaux et à la mise en œuvre des stratégies et à la désagrégation par sexe et par âge des indicateurs dans le Système de Suivi Evaluation (SSE) en relation avec le responsable du suivi-évaluation.
  • suivre, encadrer, évaluer les partenaires opérationnels.
  • tenir informer le management de toute anomalie ou difficulté rencontré, et proposer des mesures correctives ;

PROCÉDURE DE SELECTION :

La procédure de sélection comportera trois (3) phases :

  • Une phase de présélection des candidats par l’établissement d’une liste restreinte des candidats les plus qualifiés pour la mission au regard de l’analyse des CV reçus  ;
  • Un premier entretien oral de prise de connaissance des candidats retenus sur la liste restreinte ;
  • Une phase de test écrit, suivi d’un entretien oral final.

Le candidat retenu à la suite de l’interview sera invité pour les négociations en vue de la signature du contrat.

CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE :

Les candidats intéressés devront soumettre un dossier de candidature en langue française comprenant :

  • Une lettre de motivation soulignant l’intérêt et les atouts du candidat pour le poste (maximum une page) adressée à la Représentante résidente de LuxDev au Mali ;
  • Un curriculum vitae détaillé faisant ressortir les qualifications et expériences pertinentes pour le poste.

NB : Des documents/informations complémentaires pourront être demandés aux candidats retenus pour la phase d’entretien.

ADRESSE ET DATE LIMITE D’ENVOI DES CANDIATURES :

Les candidats intéressés pourront envoyer leurs candidatures au plus tard le 27 janvier 2023 à travers le lien suivant : https://careers.luxdev.lu/job-invite/1019/

POSTE 2: Assistant Technique Gouvernance des filières

PROFIL RECHERCHÉ :

Formation et expérience professionnelle :

  • diplôme universitaire de niveau Bac+ 5 en agroéconomie, sociologie des organisations ou toute autre discipline apparentée à la gestion des organisations de l’économie sociale et solidaire ;
  • minimum de dix (10) années d’expériences professionnelles générales dans l’appui aux organisations de producteurs au Mali ;
  • minimum de trois (03) années d’expérience dans le conseil de gestion des organisations coopératives et/ou le conseil en gestion aux exploitations familiales agricoles ;
  • connaissance de la région de Ségou et des filières d’opportunités seraient des atouts.

Tâches principales :

L’assistant technique Gouvernance des filières (AT GF) sera chargé d’orienter la stratégie et de mettre en œuvre les actions du programme pour améliorer la structuration, l’organisation et la gouvernance au sein des filières dont les chaines de valeurs présentent des opportunités de revenus et d’emplois pour les jeunes hommes et les jeunes femmes : filières riz, fonio et sésame, filières viandes (embouche et aviculture), le maraîchage et quelques activités spécifiques de transformation.

L’assistant technique gouvernance des filières (AT GF) aura les fonctions et responsabilités suivantes :

  • en concertation avec les autres assistants techniques, préparer et coordonner les programmations pour le renforcement des capacités et la gouvernance dans les coopératives, les unions et les organisations faîtières des filières ;
  • appuyer la mise en place d’un dispositif de gestion dans les coopératives et à son opérationnalisation et son autonomisation ;
  • appuyer la mise en place de systèmes de génération de fonds propre dans les coopératives, les unions et les organisations faîtières (cotisation, contributions sur vente …) ;
  • appuyer les diagnostics organisationnels et fonctionnels et leurs mises à jour dans les coopératives, les unions et les organisations faîtières et établir les plans de renforcement de capacité pour améliorer leur gouvernance et la qualité des services aux membres ;
  • assister et conseiller les coopératives, les unions et les organisations faîtières pour améliorer leur gouvernance et la qualité des services aux membres ; Assurer le suivi des changements.
  • appuyer les dispositifs d’animation aux coopératives (production, collecte, transformation) sur les aspects gouvernance, vie associative, gestion, RH, communication, construction de partenariats…
  • appuyer la structuration des maillons transformation/commercialisation et l’organisation des services au sein des filières ;
  • en rapport avec l’assistant technique formation professionnelle, contribuer à la définition des stratégies et des supports techniques de formation destinés aux responsables, aux membres et aux agents (animateurs) des coopératives, des unions et des organisations faîtières pour améliorer leurs compétences en gestion associative et dans la délivrance de service de qualité à leurs membres.
  • suivre, encadrer, évaluer les partenaires opérationnels.
  • contribuer à la définition des stratégies de communication, de documentation et de capitalisation des bonnes pratiques et leçons apprises pour le renforcement de la stratégie genre / inclusion des jeunes.
  • veiller à la prise en compte des thèmes transversaux et à la mise en œuvre des stratégies et à la désagrégation par sexe et par âge des indicateurs dans le Système de Suivi Evaluation (SSE) en relation avec le responsable du suivi-évaluation.
  • tenir informer le management de toute anomalie ou difficulté rencontré, et proposer des mesures correctives ;

PROCÉDURE DE SELECTION :

La procédure de sélection comportera trois (3) phases :

  • Une phase de présélection des candidats par l’établissement d’une liste restreinte des candidats les plus qualifiés pour la mission au regard de l’analyse des CV reçus ;
  • Un premier entretien oral de prise de connaissance des candidats retenus sur la liste restreinte ;
  • Une phase de test écrit, suivi d’un entretien oral final.

Le candidat retenu à la suite de l’interview sera invité pour les négociations en vue de la signature du contrat.

CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE :

Les candidats intéressés devront soumettre un dossier de candidature en langue française comprenant :

  • Une lettre de motivation soulignant l’intérêt et les atouts du candidat pour le poste (maximum une page) adressée à la Représentante résidente de LuxDev au Mali ;
  • Un curriculum vitae détaillé faisant ressortir les qualifications et expériences pertinentes pour le poste.

NB : Des documents/informations complémentaires pourront être demandés aux candidats retenus pour la phase d’entretien.

ADRESSE ET DATE LIMITE D’ENVOI DES CANDIATURES :

Les candidats intéressés pourront envoyer leurs candidatures au plus tard le 27 janvier 2023 à travers le lien suivant : https://careers.luxdev.lu/job-invite/1020/

READ ALSO / VOIR AUSSI  L'UNICEF recherche dans le cadre de ses activités Agent Administratif

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Prove you are Human three × three =

Back to top button

Adblock Detected

Hello dear visitor, it seems you are using an Adblocker. Please, to allow us to raise the necessary funds to keep this website running, we will appreciate it if you disable your Adblocker.